Guide des restaurants et voyages du monde

19 Feb 2018
Balade à Kobe

Balade à Kobe

par Frédéric Lacroix

Partons pour une petite balade dans Kobe, la capitale de la préfecture du Hyogo. Cette grande ville de plus de 1.5 million d'habitants est intéressante à découvrir avec plusieurs attraction comme son port, son quartier chinois, son quartier de shopping mall, son quartier historique de maisons occidentales et aussi d'autres lieux plus secrets comme les cascades de Nunobiki ou le quartier de Nada.

Kobe est la capitale de la pr√©fecture du Hyogo et c'est une imposante ville de plus de 1.5 millions coinc√©e entre la mer et le mont Rokko. Elle se trouve √† 25 minutes de train d'Osaka et elle poss√®de quelques attractions touristiques int√©ressantes √† faire. Elle est desservie par le Shinkansen par la gare de Shin-Kobe √† 25 minutes √† pied du centre-ville ou bien par la gare de Sannomiya plus centrale qui est desservie par la ligne JR Tokaido-Sanyo et par les lignes priv√©es Hankyu et Hanshin. Cette ville a une histoire importante puisque sa r√©gion a √©t√© peupl√©e d√®s l'√®re Jomon entre 10¬†000 et 300 avant JC. Mais c'est un sanctuaire fond√© en l'an 210 qui a permis l'essor de la ville en faisant l'un des plus grands ports du Japon d√®s le 15√®me si√®cle. Mais son histoire moderne est plus tragique avec en 1945 un terrible bombardement au napalm qui d√©truira une grande partie de la ville. Cet √©pisode est d'ailleurs racont√© dans le dessin anim√©, le Tombeau des lucioles. Plus proche de nous, le 17 janvier 1995 un s√©isme d√©truit une grande partie du centre-ville et provoque la mort de plus de 6000 personnes. Pour comm√©morer cet √©v√©nement, chaque fin d'ann√©e sont organis√©s les fameux luminari. Pour cette petite balade dans Kobe je vous propose de d√©couvrir le quartier de Sannomiya, le quartier chinois, la balade sur le port au parc Meriken, la mont√©e √† l'h√ītel de ville mais aussi une balade aux cascades de Nunobiki et un petit tour dans le quartier de Nada, quartier o√Ļ se trouvent de nombreuses brasseries de sake.

Sannomiya

C'est le v√©ritable centre-ville de Kobe ax√© autour de la gare JR et Hankyu. Ce n'est qu'√† partir de 1933 que ce quartier est devenu le poumon √©conomique de la ville, lors de l'installation d'un grand magasin Sogo. C'est devenu le quartier de shopping par excellence de Kobe avec au sud une grande ¬ę¬†shopping mall¬†¬Ľ couverte et au nord le quartier de la nuit avec de nombreux restaurants, dont les fameux √©tablissements sp√©cialis√©s dans le b¬úuf de Kobe. La v√©ritable attraction du quartier est le sanctuaire Ikuta, situ√© √† 5 minutes √† pied au nord de la gare. C'est l'un des plus anciens sanctuaires du Japon, il aurait √©t√© fond√© au 3√®me si√®cle. C'est autour de ce sanctuaire qu'a eu lieu l'une des plus importantes batailles de l'histoire du Japon, Ichi no Tani en 1184.

Le quartier chinois

Ce quartier est situé entre Sannomiya et le parc Meriken et il porte aussi le nom de Nankinmachi. Il faut une dizaine de minutes pour l'atteindre à pied depuis la gare. C'est le deuxième plus grand quartier de ce type au Japon derrière celui de Yokohama. C'est à partir de 1868 que la communauté chinoise s'installe là après la réouverture des ports japonais en 1853. C'est en fait une grande galerie marchande composée de plusieurs petites rues autour d'une place centrale. 3 portes permettent l'accès au quartier dont la plus importante est la Choanmon, construite en 1985 entièrement en marbre et elle marque l'est du quartier. A l'autre bout de la rue, à l'ouest se trouve la porte bleue la Seianmon construite en 2005, symbole de la reconstruction de la ville après le grand tremblement de terre. Enfin le sud est marqué par la porte Kaieimon construite en 1982. L'entrée nord du quartier est marquée par deux lions de pierre, symbole de protection.

Au centre du quartier se trouve le square Nankinmachi avec en son centre un petit pavillon, le Azumaya. Tout au long de la rue centrale on trouve de nombreux restaurants de cuisine chinoise et des échoppes vendant des spécialités cuites à la vapeur.

Parc Meriken

C'est le parc qui occupe une partie du port de la ville. Il tire son nom de la mani√®re dont les japonais pronon√ßaient America pendant l'√®re Meiji. C'est une agr√©able balade √† faire pour avoir une vue d'ensemble sur la ville et sur le port. Mais c'est aussi un lieu symbolique car il abrite un m√©morial du tremblement de terre du 17 janvier 1995. La ville a subit de tr√®s gros d√©g√Ęts et a √©t√© enti√®rement reconstruite. Seul un petit morceau du quai du port a √©t√© conserv√©, avec l'affaissement du terrain, les craquelures et ses lampadaires pench√©s. Cela donne une bonne id√©e de la force de ce s√©isme qui a fait plus de 6000 victimes.

L'autre symbole du parc est la Kobe tower, c√©l√®bre pour sa couleur rouge. Elle mesure 108 m√®tres de haut et a √©t√© construite en 1963. Elle accueille une plateforme offrant une vue panoramique sur la baie d'Osaka ainsi qu'un restaurant tournant √† 360¬į. L'entr√©e √† la tour co√Ľte 700 yens. Le parc acceuille aussi deux grands hotels et le mus√©e maritime avec son architecture si particuli√®re. De l'autre c√īt√© du parc on peut aussi faire un tour au Harbor-land un grand centre commercial. C'est le soir que la balade est la plus agr√©able √† faire.

Le quartier occidental Kitano

Le quartier de Kitano se trouve coincé entre les pentes du mont Rokko et le quartier de Sannomiya. Depuis celui-ci il faut une quinzaine de minutes à pied pour l'atteindre, une dizaine depuis la gare de Shin-Kobe. Kobe fut l'une des premières villes à accueillir des étrangers à la fin du 19ème siècle lorsque le Japon sortit de sa longue période de réclusion. De riches étrangers s'installèrent dans le quartier de Kitano et construisirent de grandes demeures dans le style occidental. J'ai découvert ce quartier il y a une dizaine d'année. A l'époque il était possible de visiter gratuitement les maisons ou juste pour 100 yens. Maintenant c'est devenu la principale attraction touristique de la ville. Pour visiter les maisons ils existent des billets entre 600 et 3000 yens donnant accès à un certain nombre de maisons.

Les principales demeures que l'on peut visiter sont Kazamidori no Yakata construite en 1909, moegi construite en 1903 ancienne r√©sidence du consol des Etats Unis, Yokan Nagaya o√Ļ la maison fran√ßaise construite en 1904, qui accueille une exposition d'objet Louis Vuitton, La maison de Ben construite en 1902 demeure de Ben Allison chasseur anglais, Yamate Hachibankan construite dans le style Tudor et qui accueille un mus√©e d'art dont des sculptures de Rodin, Uroko l'imposante demeure qui accueille un mus√©e de peintres russes et la maison hollandaise ancien consulat des pays bas et qui accueille un mus√©e du parfum.

H√ītel de ville

L'h√ītel de ville de Kobe est tr√®s facile √† trouver. Il se trouve √† 10 minutes √† pied de la sortie sud de la gare de Sannomiya. Il faut descendre la grande avenue qui porte le nom de Flower road en direction du port. C'est une grande tour juste avant le jardin municipal Higashi Yuenchi. Au 24√®me √©tage on y trouve un hall d'observation proposant de superbes vues sur le nord de la ville et sur le sud de la ville. L'entr√©e est gratuite de 8h15 √† 22h. Au nord nous avons la vue sur la gare de Sannomiya et sur le mont Rokko qui domine toute la ville. Au sud nous avons la vue sur le port. De jour comme de nuit il faut faire une visite √† cet endroit.

Cascades Nunobiki

Les cascades de Nunobiki sont un petit coin de verdure dans la ville de Kobe. Elles se trouvent dans un parc floral de 40 hectares accessible facilement sur l'un des versants du mont Rokko. L'acc√®s est juste derri√®re la gare de Shin-Kobe. Il existe deux mani√®res de d√©couvrir ce lieu. La premi√®re est de prendre le t√©l√©ph√©rique dont l'entr√©e est situ√©e au niveau du centre commercial juste √† c√īt√© de la gare, de monter jusqu'au sommet et de redescendre en essayant de trouver le chemin vers le barrage Gohonmatsu. La deuxi√®me mani√®re de d√©couvrir les lieux est de partir √† pied en passant sous la gare de Shin-Kobe et de remonter la rivi√®re Idagawa. Les cascades se trouvent dans la partie basse de cette balade. C'est un ensemble de 4 cascades¬†: Ontaki, Medaki, Meotodaki et Tsutsumigadaki.

Le quartier de Nada

C'est le quartier des brasseries de saké de Kobe, plus d'une quinzaine. La ville et la préfecture du Hyogo sont très réputées pour la production de saké dans tout le Japon. C'est la première région de production car un riz de haute qualité y est produit, que l'eau a une très grande pureté et que les conditions météorologiques sont très favorables. Ce quartier de 3 kilomètres de long se trouve à l'est de Sannomiya le long de la ligne Hanshin entre les lignes Oishi et Uozaki. Sinon le quartier se trouve à une vingtaine de minutes de marche à pied au sud de la station Sumiyoshi sur la ligne JR tokaido. Pour les gens qui ont le temps il existe un parcours de 5 kilomètres à pied et qui permet de découvrir 7 grandes brasseries de saké.

Toutes ces brasseries ont un petit musée gratuit qui nous permet de découvrir les différentes étapes de production du saké et bien sur des espaces de ventes et de dégustation. Pour les gens qui ont moins de temps il est conseillé de visiter la brasserie Hakutsuru, l'une des plus grandes brasseries de la région ainsi que la brasserie Hamafukutsuru qui produit l'un des meilleurs sakés du Japon.

Kobe Luminarie

Si vous passez par Kobe au mois de décembre il ne faut pas manquer le festival des lumières ou Kobe luminarie. Ce festival existe depuis 1995 et il a été créé pour commémorer le tremblement de terre de janvier 1995. Il causa la mort de plus de 6000 personnes et blessa plus de 43 000 personnes. Après le tremblement de terre la population manqua d'eau, de nourriture et d'électricité suite à la rupture des canalisations. De nombreuses petites lumières furent allumées dans le centre-ville pour redonner de l'espoir aux habitants. Pour pérenniser cet événement, un italien et un japonais habitant Kobe décidèrent de créer le festival. Chaque année cet événement attire entre 3 et 5 millions de personnes sur une durée d'une quinzaine de jours. Ce sont de véritables murs de lumière qui sont installés dans quelques rues au sud de la gare de Sannomiya. Pour les trouver c'est assez simple il faut suivre la foule, généralement entre 17h-18h jusqu'à 21h30-22h.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus