Guide des restaurants et voyages du monde

24 May 2018
Fukushima Hanamiyama

Fukushima Hanamiyama

par Frédéric Lacroix

Partons à la découverte d'un des plus beaux spots au nord de Tokyo pour admirer les cerisiers en fleurs durant la période de Hanami. Nous sommes à quelques kilomètres du centre-ville de Fukushima, dans le parc Hanamiyama qui attire des milliers de japonais pour admirer des cerisiers Yoshino, Yamazakura et plein d'autres espèces.

Depuis 2011 et le grand tremblement de terre de Tohoku, la ville de Fukushima est associée à tort à l'accident nucléaire de la centrale Daiichi., qui se trouve à une centaine de kilomètres plus au sud-est. Fukushima est une ville moderne qui possède une attraction touristique très célèbre au Japon durant Hanami, la floraison des cerisiers. C'est le parc Hanamiyama. Il se trouve à environ 4 kilomètres à l'est de la gare dans un quartier rural de Fukushima. Pendant la saison d'hanami, soit tout le mois d'Avril des navettes spéciales circulent entre la gare et le parc. Le trajet dure une vingtaine de minutes et coûte 500 yens l'aller/retour. Il y a généralement un départ toutes les 30 minutes depuis l'arrêt de bus n°6 devant la sortie est de la gare. C'est très bien organisé et il n'y a aucun problème pour trouver l'emplacement du bus et prendre son ticket. L'entrée au parc est gratuite.

Le parc se trouve dans une petite vallée rurale au pied du mont Jumankoyama qui culmine à 430 mètres. Ce sont les agriculteurs de cette vallée qui ont commencé à planter divers arbres à fleurs mais ce n'est qu'à partir de 1959 sous l'impulsion d'une famille que le parc ouvre au public avec l'aménagement de plusieurs sentiers. Puis un célèbre photographe japonais, Shotaro Akiyama, immortalise l'endroit et le décrit comme étant le Shangri-la de Fukushima. Il faut dire que toute la vallée accueille des dizaines d'espèces de plantes et d'arbres à fleurs et c'est surtout au mois d'avril que le spectacle est le plus beau. Depuis quelques années le lieu est très fréquenté par les japonais et commence à être fréquenté par les touristes du reste du monde. Le parc débute au niveau du grand parking des bus et du centre des visiteurs. Ensuite il existe plusieurs sentiers pour parcourir le parc mais il faut compter environ 1h30 pour faire le grand parcours jusqu'au sommet de la petite colline Hanamiyama.

De nombreuses plantes sont visibles dans le parc comme les cornouillers jaunes, les bambous sacrés, les cerisiers, les pruniers, les pêchers mais aussi les champs de colza, les hamamélis, les forsythias, les iris, les tulipes, les azalées et beaucoup d'autres encore. Cela forme en avril un paysage magnifique avec de nombreuses touches de couleurs allant du jaune au rouge en passant par le rose, le blanc, le mauve, etc .. De nombreux points de vue sont à découvrir au gré des chemins et on peut alors contempler la ville de Fukushima et lorsqu'il fait beau le panorama sur les montagnes Azuma et notamment sur le cratère du Azuma Kofuji qui culmine à 1707 mètres.

Le parc propose de découvrir plusieurs espèces de cerisiers. Il y a bien sur les célèbres Somei Yoshino, les cerisiers blancs à la floraison éphémère qui ont été cultivés pour la première fois durant la période Edo. Mais on peut aussi voir des Yamazakura qui sont l'espèce sauvage de cerisiers éphémères. On peut les distinguer des précédents car les feuilles poussent en même temps que les fleurs qui ont 5 pétales. Il y a aussi les magnifiques Shidarezakura, les cerisiers pleureurs aux fleurs roses. Il y a aussi des Ichiyo et des Kanzan dont la particularité est d'avoir des fleurs avec plus de 20 pétales. Et puis on peut aussi admirer des espèces plus rares comme les Kawazuzakura des cerisiers éphémères aux fleurs roses à 5 pétales et encore plus rare les kanhizakura originaire d'Okinawa dont les fleurs sont rose foncé en forme de cloche.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus