Guide des restaurants et voyages du monde

08 Aug 2018
Le Lac de Fjallsárlón

Le Lac de Fjallsárlón

par Frédéric Lacroix

Le Lac de Fjallsárlón dans le parc national du Vatnajokull est une option plus intéressante que celle du lac voisin du Jokulsarlon pour faire une balade en bateau pneumatique au milieu des icebergs afin d'admirer l'un des nombreux glaciers formant la calotte du Vatnajokull.

Le parc national du Vatnajokull est le plus grand parc national d'Europe. Il occupe une superficie de 14 000 km2 soit 13% de l'Islande. Ce parc recouvre entièrement la calotte glaciaire du Vatnajokull la plus grande d'Europe. Il existe plusieurs centres d'intérêts dans le parc dont de nombreux glacier et lac glaciaire. C'est le cas du plus grand, le Jokulsarlon et de son voisin le Fjallsarlon. Ce dernier est moins touristique et il est possible d'y faire des balades en bateau pneumatique sur le lac au milieu des icebergs. Le tour dure 90 minutes dont 45 passées en bateau et il coûte 6900 ISK. A titre indicatif le même tour sur le Jokulsarlon coûte 9800 ISK. Le lac du Fjallsarlon est formé par la fonte de la langue glaciaire du Fjallsjokull qui descend de la caldera du volcan Oraefajokull, le plus grand volcan d'Islande. Entièrement recouvert par une calotte de glace. Le point culminant de cette caldera est le mont Hvannadalshnjukur avec ses 2109 mètres ce qui en fait le point culminant d'Islande. On peut deviner le sommet de cette montagne sur la gauche du lac. Le glacier du Fjallsjokull est l'un des plus larges de l'île et il a une descente de 7 kilomètres depuis la calotte. En arrivant au niveau du lac il forme une immense falaise de plus de 20 mètres de haut sur 2 kilomètres de long. Du glacier les icebergs se détachent pour dériver en direction de la rive sud du lac où une petite rivière descend jusqu'à la mer.

En fonction de la météo le paysage prend différentes formes et différentes couleurs. Le mieux est de faire une réservation directement sur le site officiel pour être sûr d'avoir une place sur un bateau. La visite en bateau débute par un petit briefing, puis par une séance d'habillage. Il faut dire que l'eau du lac est très froide, inférieur à 0°C, et lorsque la pluie et le vent se mêlent à la balade cela peut devenir très désagréable si l'équipement n'est pas bon. Ensuite il faut se rendre au bord du lac pour prendre place sur le zodiac. Il faut savoir que pas plus de 10 personnes peuvent ponter sur un zodiac et qu'il y a un départ par heure. Ensuite la balade se fait tranquillement au milieu des icebergs jusqu'à arriver au pied du mur de glace du glacier.

Contrairement au Jokulsarlon où l'eau du lac est bleue, sur le Fjallsarlon l'eau est trouble. Il faut dire que le glacier provient de la caldera du volcan et il n'est pas rare de voir des icebergs complétement noirs. Ceux-ci sont recouverts d'une fine pellicule de centre volcanique. Sinon la couleur des icebergs va du blanc au bleu en fonction de la pureté de l'eau douce qui les forme. Il s'agit d'un phénomène de diffraction de la lumière traversant la glace. Plus l'iceberg est bleu, plus l'eau qui le compose est pure, c'est-à-dire qu'elle ne contient pas d'impuretés.


Notice: Undefined variable: textBio in /home/guideres/public_html/php/mainFunctions.php on line 988

L'auteur

Frédéric Lacroix

Fan du Japon depuis 2004 il a à son actif plus de 18 voyages au pays du Soleil levant. Grand amateur de la cuisine japonaise et de la gastronomie en général il aime faire partager ses découvertes, ses expériences et ses créations culinaires. Il est aussi l’ auteur de plus de 98% des articles du guide.

comments powered by Disqus